Report of main proceedings for 23 November 2005

Mercredi 23 novembre, la plnire de la CDP-8 de la CEM s'est runie brivement, le matin, et la CG s'est runie tout le reste de la journe. Une session spciale consacre la conclusion de l'accord concernant l'outarde Houbara asiatique, s'est tenue dans la matine. Le groupe de travail sur le budget s'est runi le matin et l'aprs-midi, et un groupe de travail sur la grippe aviaire a t convoqu dans la soire.

PLENIERE

SIGNATURE DU MA: La Plnire s'est runie le matin pour la crmonie de signature du Mmorandum d'Accord concernant l'antilope Saga. Aprs sa signature par le Turkmnistan et le Secrtaire Excutif de la CEM, Robert Hepworth, le Secrtariat a expliqu que l'Ouzbkistan signera le MA une tape ultrieure. La Mongolie, le Conseil International pour la Conservation du Gibier et de la Nature, l'UICN et WWF International ont galement sign le MA.

RAPPORTS: Comit de Vrification des Pouvoirs: El Mastour Abdellah (Maroc), Prsident du Comit de Vrification des Pouvoirs, a dclar que des 73 parties prsentes la CdP-8, 54 ont prsent leurs lettres de crance, dont 37 ont t acceptes.

Groupes de Travail: Le Prsident du Groupe de Travail sur le Plan Stratgique, Olivier Biber, a rapport que les dlgus se sont accords sur la rsolution UNEP/CMS/Res.8.2/Rev.1 concernant le plan stratgique au titre de 2006-2011, amend pour intgrer un libell sur la duplication des activits des AEM.

Le Coprsident du Groupe de Travail sur l'Utilisation Durable, Ian McLean, a rapport que les dlgus se sont accords sur un nouveau projet de rsolution (UNEP/CMS/Res.8.1/Rev.1). Soulignant que le prambule propos se focalise sur la contribution potentielle des Principes et les Directives d'Addis Abba (PDAA) la conservation des espces migratrices, il a dclar que le groupe a dcid contre l'invitation des parties considrer l'utilisation des PDAA avant leur examen par le Conseil Scientifique. Le groupe a galement dcid de ne faire rfrence ni l'approche cosystmique ni au travail accompli dans le cadre de l'accord AEWA.

GRANDE COMMISSION

ACTIONS CONCERTEES: La GC a examin le projet de rsolution concernant les actions concertes sur les espces de l'Annexe I (UNEP/CMS/Res.8.29), et a endoss les actions concertes sur: le chameau Sauvage; le Yack Sauvage; le Cerf de Boukhara, sous rserve de l'approbation de la recommandation UNEP/CMS/Rec.8.23 concernant les mammifres des zones arides d'Eurasie Centrale, par la CdP; le creatopus des Balares; et le Bcasseau Maubche; et l'largissement de la porte des actions existantes en faveur du gorille des Montagnes, de manire intgrer l'ensemble des sous-espces de gorilles.

ELABORATION DES ACCORDS FUTURS: Le Secrtariat a soumis une rsolution consolide concernant la mise en application des accords disponibles et l'laboration d'accords futurs (UNEP/CMS/Res.8.5), prcisant qu'elle: intgre les propositions concernant l'laboration d'accords portant, entre autres, sur les dugongs et les ctacs du Pacifique; requiert la dtermination des pays chefs de file pour, entre autres, la recommandation anticipe concernant les tortues marines (UNEP/CMS/Rec.8.17) et les rsolution et recommandation concernant les petits ctacs d'Afrique de l'Ouest (UNEP/CMS/Res.7.7 et Rec.7.3); et souligne que le MA propos concernant les phoques moines et le plan d'action concernant la gazelle mongolienne seront extrieurs au cadre de la CEM. L'AFRIQUE DU SUD a fait tat d'un manque de progrs dans l'laboration de l'accord concernant les ttras des sables.

Voie de Passage d'Asie Centrale: Le Secrtariat a prsent un rapport sur la mise en place, en collaboration avec Wetlands International, d'un plan d'action et d'un cadre juridique et institutionnel pour la Voie de Passage d'Asie Centrale (VPAC). L'INDE a exprim l'espoir que cela sera finalis dans les deux prochaines annes, signalant que les Etats de l'aire de rpartition souhaitaient tirer avantage du cadre disponible de l'AEWA. Le PAKISTAN a propos l'insertion d'un libell appelant s'assurer des flux d'eau ininterrompus vers les pays de basse altitude, de manire garantir un habitat favorable aux espces migratrices. Faisant tat de l'approbation du projet d'action, WETLANDS INTERNATIONAL a prsent un rapport sur l'intgration des donnes en suspens dans les annexes. Le Secrtariat a dclar que l'approbation officielle du plan d'action par les Etats de l'aire de rpartition serait demande par correspondance.

Esturgeons: Le Secrtariat a expliqu que depuis la CdP-7, les Secrtariats de la CEM et de la CITES ont identifi les esturgeons comme tant un groupe d'espces pouvant faire l'objet d'une collaboration, et que l'Allemagne a t dsigne pays chef de file pour la dtermination des options offertes pour l'action future. La CITES a propos l'insertion d'un libell encourageant les parties la CITES de mettre en application l'intgralit de la rsolution Conf.12.7 de la CITES, relative aux esturgeons.

Ctacs de la Rgion des Iles du Pacifique: L'AUSTRALIE, ayant confr avec Samoa et la Nouvelle Zlande, a appel plutt un engagement du Secrtariat, qu' son intention de, travailler en troite collaboration avec les Etats de l'aire de rpartition et avec le Programme pour l'Environnement Rgional du Pacifique (SPREP), la rvision du Plan d'Action du SPREP pour la Conservation des Baleines et des Dauphins (2003-2007).

Gorilles: Le Secrtariat a fait tat des travaux en cours de la CEM et des Etats de l'aire de rpartition sur l'instrument appropri devant encadrer la survie et la conservation des gorilles, prcisant que la rsolution consolide se rfre l'expansion possible de l'action concerte en faveur du gorille des Montagnes l'ensemble des sous-espces de gorilles, soutenue par la REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.

ACTIONS DE COOPERATION: Le Secrtariat a introduit le projet de recommandation concernant les actions de coopration en faveur des espces de l'Annexe II (UNEP/CMS/Rec.8.28), prcisant que les inscriptions proposes l'Annexe II devraient porter sur les espces pour lesquelles la conclusion d'un accord n'est pas prvue durant la priode triennale venir, mais qui ncessitent un attention durant cette mme priode. Par consquent, l'orateur a fait tat de la suggestion du Conseil Scientifique d'ter de la liste des espces dsignes pour des actions de coopration de la priode 2006-2008: tous les albatros et les ptrels couverts par l'ACAP; le pingouin africain couvert par l'AEWA; et le requin blanc, les dugongs et les oiseaux des prairies d'Amrique du Sud, susceptibles de faire l'objet d'un accord futur. L'orateur a fait tat de la proposition du Conseil Scientifique concernant, entre autres, les populations africaines de chauves-souris, pour des actions de coopration. BIRDLIFE INTERNATIONAL a soulign que les Albatros du Pacifique Nord ne sont pas couverts par l'ACAP.

RESOLUTIONS ET RECOMMANDATIONS PROPOSEES PAR LES PARTIES: La SUISSE a attir l'attention sur une proposition de rsolution consacre aux espces migratrices et la grippe aviaire hautement pathogne. Le Prsident de la GC, Rolph Payet, a dclar que ce sujet sera examin avec d'autre thmes transversaux. Le BANGLADESH a attir l'attention sur l'lphant d'Asie, et l'UICN a inform les parties de la tenue prochaine d'une runion sur l'lphant asiatique, en Asie.

AMENDEMENTS PROPOSES AUX ANNEXES: Amendements l'Annexe I: Au sujet des propositions d'amendement aux Annexes de la CEM (UNEP/CMS/Conf.8.16), la GC a endoss 11 des 12 espces proposes l'inscription, dcidant contre l'inscription du canard de Macao, sur avis du Conseil Scientifique (UNEP/CMS/INF.8.5).

Amendements l'Annexe II: La GC a endoss 15 des 16 espces proposes l'inscription, reportant l'examen de l'inscription de la Glarole des Rochers suite aux rserves exprimes par la NORVEGE concernant le point de savoir si elle rpondait bien aux critres d'inscription de la CEM. Le PARAGUAY a fortement encourag le travail sur un MA en faveur des oiseaux des prairies.

Le requin Plerin: Au sujet de l'inscription du requin Plerin, l'ALLEMAGNE, appuye par MONACO, a encourag l'adoption du principe de prvention et l'approbation de la proposition. La NORVEGE a mis des rserves officielles, expliquant que cette inscription ne rpondait pas aux critres de la CEM, et que le recours au principe de prvention pour tre en conformit avec l'opinion publique tablirait un prcdent dfavorable. Le Prsident du Conseil Scientifique, Colin Galbraith, a indiqu que le Conseil examinera la pertinence du principe de prvention une runion future. L'UE, appuye par l'AUSTRALIE, l'ACBD et l'UICN, a apport son soutien l'inscription du requin Plerin, justifie par les menaces qui psent sur la population de l'Hmisphre Nord, selon les critres de la Liste Rouge de l'UICN. L'UE, au nom de la CE, a mis des rserves, soulignant que l'amendement de la lgislation de la CE pour intgrer le requin Plerin ne correspondait pas au calendrier tabli par la Convention. Bien qu'tant en faveur de l'inscription, le DANEMARK a mis des rserves territoriales officielles concernant son application aux Iles Fro, et a mis en exergue le mandat des organismes pertinents de gestion des pcheries rgionales (OGPR). La NOUVELLE ZELANDE a apport son appui l'inscription, mais a appel l'amlioration des critres rgissant l'inscription, et, avec le SENEGAL, l'impulsion des connaissances scientifiques. Le Prsident de la GC, Payet, a propos, et la GC a accept, de laisser la plnire dcider de la suite donner la proposition d'inscription du requin Plerin dans le cadre des Annexes I et II.

THEMES TRANSVERSAUX: Prises Secondaires: L'AUSTRALIE a introduit le projet de rsolution rvis concernant les prises secondaires (UNEP/CMS/Res.8.14/Rev.1), y compris la dsignation d'un conseiller scientifique sur les prises secondaires. Plusieurs dlgus y ont apport leur appui. MONACO a mis l'accent sur la promotion de la coordination entre les AEM, les OGPR et d'autres organismes internationaux. L'ARGENTINE a mis en garde contre l'imposition de conditions pralables d'autres instances dotes de mandats diffrents. L'AFRIQUE DU SUD a propos que les parties la CEM plutt demandent, que priorisent, des fonds pour les solutions du problme des prises secondaires.

Changements Climatiques: Le Royaume-Uni a prsent la rsolution rvise concernant les changements climatiques et les espces migratrices (UNEP/CMS/Res.8.13/Rev.1). L'AUSTRALIE a suggr l'insertion d'un libell appelant la concertation avec la Convention-cadre sur les Changements Climatiques (UNFCCC).

Grippe aviaire: La SUISSE a soumis un projet de rsolution, endoss par le Conseil Scientifique et co-parrain par la France, portant sur les espces migratrices et la grippe aviaire hautement pathogne (UNEP/CMS/Res.8.27), en tant que thme mergeant. Le Prsident de la GC, Payet, a convoqu un groupe de travail pour examiner le projet.

TRAVAIL DE PROXIMITE ET DE COMMUNICATION: Le Secrtariat a prsent le projet de rsolution concernant le plan de travail de proximit et de communication de la CEM (UNEP/CMS/Res.8.8), appuy par l'UE et l'ACBD. L'AUSTRALIE a fait part de ses rserves concernant les implications budgtaires.

COOPERATION AVEC D'AUTRES ORGANISATIONS: Le Secrtariat a introduit les rsolutions concernant la coopration entre les conventions ayant trait la biodiversit (UNEP/CMS/Conf.8.15 et Res.8.11) et concernant les synergies entre la CDB et la CEM (UNEP/CMS/Res.8.18), soulignant que cette dernire rsolution fournit des directives pour l'intgration de la considration des espces migratrices dans les stratgies et les plans d'action nationaux de biodiversit, et dans les programmes de travail de la CDB.

GROUPES DE TRAVAIL

BUDGET: Le matin, le Secrtaire Excutif, Hepworth, a inform les participants que le Prsident Herrenschmidt est en train de mener une consultation officieuse sur le budget. L'aprs-midi, les dlgus ont examin le document d'un nouveau budget soumis par le Secrtariat, prsentant les options d'pargne, sur les mesures visant amliorer la situation financire du Fonds Fiduciaire de la CEM (UNEP/CMS/Conf.8.19).

GRIPPE AVIAIRE: Dans la soire, un groupe de travail coprsid par Reinhard Schnidrig (Suisse) et Ward Hagemeijer (Wetlands International), a dcid d'insrer dans le projet de rsolution, un libell demandant au Conseil Scientifique d'examiner le rle des espces migratrices dans la transmission des maladies en gnral, et la recherche d'une coopration avec la CDB pour la considration de la possibilit d'utiliser le Mcanisme d'Echange d'Informations pour faciliter l'valuation et la prvention des risques.

Les deux groupes de travail se runiront de nouveau, jeudi.

SESSION SPECIALE SUR L'OUTARDE HOUBARA D'ASIE

Le Secrtaire Excutif de la CEM, Hepworth, a introduit la session plnire spciale sur l'Accord concernant l'Outarde Houbara asiatique (UNEP/CMS/HB/1 7 et Inf.1 5), tenue dans l'objectif de finaliser le texte de l'accord, devant tre officialis au cours d'une runion successive dans la rgion. La plnire a lu Hany Tatwany (Arabie Saoudite) comme Prsident de la session spciale. A une question pose par l'ALGERIE au sujet de l'exclusion de la population nord africaine de l'Outarde Houbara, le Prsident Tatwany a expliqu que cette population n'est pas migratrice selon les critres de la CEM. L'INDE a soulign la ncessit de donnes scientifiques exactes sur l'volution long terme de la population.

Au sujet de la proposition de texte de l'accord (CMS/HB/4), l'IRAN a fait part de son intention de soumettre des amendements ses dispositions concernant la porte de l'accord, les mesures de conservation d'ordre gnral et le comit technique. Le Prsident Tatwany, le Secrtariat et l'ASSOCIATION INTERNATIONALE POUR LA FAUCONNERIE ET LA CONSERVATION DES OISEAUX DE PROIE ont encourag les parties ne pas retarder la signature. Les EMIRATS ARABES UNIS et la SYRIE ont fait part de leur volont de signer l'accord avec des amendements mineurs intgrer aprs la signature. Au sujet du plan d'action (UNEP/CMS/HB/5), l'INDE et la LIBYE ont fait part de leur intention de soumettre des amendements. Le YEMEN a fait part de son intention de signer l'accord aprs avoir ratifi la CEM, mais le Secrtariat a expliqu que l'adhsion la CEM n'est pas ncessaire la signature de l'accord. Le MAROC a encourag les dlgus parvenir un accord similaire sur l'outarde Houbara d'Afrique. Le Prsident Tatwany a dclar que l'accord sur l'outarde Houbara d'Asie sera rexamin par la plnire, vendredi.

DANS LES COULOIRS

Au moment o la CdP-8 entamait son virage autour de la boue de mi-parcours, les couloirs taient en effervescence sur la question de la conservation des ctacs et des requins. Certains dlgus ont prfr maintenir spars les mandats de la CEM, des OGPR et d'autres organismes internationaux, mais d'autres ont accueilli favorablement l'implication de la Convention en tant que trait mondial unique ax sur la conservation, pouvant protger les mammifres marins et les requins. L'un des dlgus a voqu ses souvenirs des dbats passionns mens sur le Grand Requin Blanc, durant la CdP-7, et les pourparlers se sont poursuivis autour de verres servis la partie au profit des baleines, organise par l'ACBD, dans les prmisses de Gigiri. 
 

Further information

Participants

Tags