Report of main proceedings for 22 November 2005

Mardi 22 novembre, les dlgus la huitime Confrence des Parties (CdP-8) la Convention sur les Espces Migratrices (CEM) se sont runis en plnire, le matin, pour traiter le plan stratgique et le budget, et l'aprs-midi, pour la crmonie de signature du MA sur l'lphant d'Afrique de l'Ouest. La Grande Commission (GC) s'est runie, le matin, pour examiner les rapports des parties et le plan de gestion des donnes de la CEM, et l'aprs-midi, pour traiter les mesures de conservation des espces des Annexes I et II, et les recommandations et rsolutions soumises par les parties. les groupes de travail sur l'utilisation durable, le nouveau plan stratgique et le budget, se sont runis dans l'aprs-midi.

PLENIERE

La plnire a admis titre d'observateurs, plusieurs ONG nationales et internationales et ont entendu un rapport de Ian McLean (Royaume-Uni), Coprsident du Groupe de Travail sur l'Utilisation Durable. Le Secrtaire Excutif de la CEM, Hepworth, a suggr, et la plnire a accept, de permettre la participation des observateurs dans les groupes de travail.

PLAN STRATEGIQUE: Le Secrtariat a prsent le rsultat du Plan Stratgique au titre de 2000-2005 (UNEP/CMS/Conf.8.7), faisant tat d'un taux gnral d'engagement de 75% dans les activits. Olivier Biber (Suisse), Prsident du groupe de travail intersession sur le plan stratgique, a introduit la rsolution concernant le plan stratgique propos au titre de 2006-2011 (UNEP/CMS/Res.8.2/Rev.1.5). Il a soulign que l'objectif du plan visant s'assurer d'un tat de conservation favorable des espces migratrices, contient des libells alternatifs crochets concernant la contribution aux moyens de subsistance ou la durabilit l'chelle mondiale. Mettant en relief les implications financires des objectifs du plan, l'ARGENTINE a propos de procder leur classement par priorit. L'AUSTRALIE et l'UE ont suggr, et la plnire a accept, de former un groupe de travail pour examiner un projet de rsolution.

BUDGET: Le Secrtaire Excutif de la CEM, Hepworth, a introduit une vue d'ensemble sur le rsultat du budget au titre de 2003-2005 (UNEP/CMS/Conf.8.18), prcisant qu'en raison de la dvaluation du dollar amricain, les rserves de la CEM ont t utilises pour la ralisation des programmes convenus la CdP-7. Il a invit les parties dont les contributions ont des arrirs acclrer leurs paiements. Andy Williams (Royaume-Uni), Prsident du groupe de travail financier du Comit Permanent, a prsent le document introductif consacr aux scnarios budgtaires et aux options offertes pour la rduction des frais de la Convention (UNEP/CMS/Conf.8.19 et Add.1). Le Secrtaire Excutif de la CEM,Hepworth, a expliqu que le Scnario Trois reflte le montant ncessaire au maintien des efforts existants et que le Scnario Quatre permettrait de raliser le plan stratgique.

SIGNATURE DU MA: Au cours de la plnire de l'aprs-midi, le MA concernant la stratgie pour la conservation des lphants d'Afrique de l'Ouest a t sign par la CEM, l'UICN et 12 Etats de l'aire de rpartition (Bnin, Burkina Faso, Cte DIvoire, Gambie, Guine, Guine Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sierra Lone et Togo).

GRANDE COMMISSION

SYNTHESE DES RAPPORTS DES PARTIES: Gerardo Fragoso, du PNUE/Centre du Suivi de la Conservation Mondiale, a prsent la synthse des rapports des parties (UNEP/CMS/Conf.8.5, Add.1), soulignant la ncessit d'un systme en ligne de communication des donnes, pour faciliter la soumission des rapports. Il a mis en exergue les appels lancs par les parties en faveur: d'un groupe d'action spcial comprenant la CEM et d'autres organes sur les prises secondaires dans les eaux internationales; d'un groupe de travail sur l'tablissement d'un couloir international permettant d'viter la destruction et la fragmentation des habitats; de l'amlioration des changes d'informations entre les Etats de l'aire de rpartition et les organismes internationaux concernant les lgislations nationales et leur application; de l'implication des groupes autochtones dans la gestion des espces; et d'tablir une liaison avec le Groupe de Travail de la CDB sur l'Article 8(j) (savoir traditionnel).

L'UE a annonc son intention de soumettre un projet de rsolution sur la communication des donnes. La NOUVELLE ZELANDE a suggr l'insertion d'un libell incluant la Commission Baleinire Internationale (CBI) parmi les organismes uvrant contre les prises secondaires. Le CHILI a suggr d'inclure dans les rapports des parties, les donnes concernant l'tat des espces. Le NIGERIA a appel la tenue de runions intersessions pour la finalisation des rapports, le MALI voquant la possibilit de procder, au cours de ces runions, des changes d'informations concernant l'tat des espces au sein des rgions. Le Secrtariat a suggr la tenue galement de runions du Conseil Scientifique et du Comit Permanent, pour aider la communication avec les parties et entre-elles.

PLAN DE GESTION DES DONNEES: Revue du RMDEM: Le Secrtariat a prsent une revue du Registre Mondial des Espces Migratrices (RMDEM) (UNEP/CMS/Conf.8.12), mettant l'accent sur son rle dans la fourniture des meilleures donnes scientifiques disponibles, et soulignant la ncessit pour le RMDEM d'tre convivial et intgr dans le Plan de Gestion des Donnes. La GC a endoss la rsolution pertinente (UNEP/CMS/Res.8.9/Rev.1).

Systme de Gestion des Donnes: Le Secrtariat a prsent les grandes lignes de la proposition concernant la mise en place du Systme de Gestion des Donnes de la CEM (UNEP/CMS/Res.8.10/Rev.1). HATI a suggr d'utiliser les observatoires nationaux. Le BANGLADESH a appel l'intgration de donnes mises jour concernant les espces. Le Secrtariat a suggr d'tablir un lien avec le Portail des Donnes GEO du PNUE. L'UE a propos l'insertion de libells appelant: des changes d'informations entre le Secrtariat, les accords et les parties; l'tablissement d'un systme d'information consacr un groupe d'espces profil lev; et, la poursuite du dialogue avec les gestionnaires des donnes des conventions ayant trait la biodiversit.

Format des rapports des parties: Le Secrtariat a prsent un expos sur le format des rapports des parties (UNEP/CMS/Conf.8.14), qui dtaille les opportunits offertes pour la normalisation des rapports nationaux et suggre la cration d'un systme en ligne harmonis unique de communication des donnes, consacr des espces taxonomiques distinctes. Les dlgus ont soulign la ncessit de maintenir un systme de communication des donnes, la fois rgulier et en ligne.

MESURES CONCERNANT LES ESPECES DE L'ANNEXE I: Grands Projets: Les dlgus ont examin les grands projets d'action concerte pour la promotion de la conservation des espces de l'Annexe I, en particulier, le rapport concernant l'action concerte en faveur des antilopes sahlo-sahariennes (UNEP/CMS/Conf.8.24/Rev.1), consacr six espces menaces d'extinction dans 14 Etats de l'aire de rpartition dans les rgions du Sahara et du Sahel, et la disposition pertinente figurant dans le projet de rsolution, concernant la mise en application des accords disponibles et l'laboration d'accords futurs (UNEP/CMS/Res.8.5).

Projets supplmentaires potentiels: La SUEDE a prsent une initiative entreprise avec l'Ouzbkistan, l'Inde, la Belgique et la France, axe sur les grands mammifres des zones arides d'Eurasie Centrale. Le dlgu a prcis que l'initiative englobera l'laboration d'un plan d'action et de rapports sur l'tat de toutes les espces appropries, et qu'il soumettra un projet de recommandation concernant ce project.

MESURES CONCERNANT LES ESPECES DE L'ANNEXE II: Accords en vigueur: Le Secrtariat a prsent un expos sur les accords en vigueur (UNEP/CMS/Conf.8.25/Rev.1), dcrivant le rle de la CEM en tant que convention parapluie. L'orateur a soulign la ncessit pour la CEM d'amliorer l'intgration des travaux des accords avec les travaux de la CdP. Il a soulign que le document englobe les principes devant rgir la considration de l'extension des accords disponibles. Il a propos l'endossement de ces principes par la CdP. L'UE, toutefois, a indiqu que les accords sont des entits juridiques spares dans le cadre du droit international, et que ces instruments disposent de prrogatives propres prendre des dcisions sur l'largissement de leurs mandats ou de leurs portes gographiques. Le dlgu a indiqu aussi qu'il laborera un texte alternatif. Le porte-parole de l'accord ACCOBAMS a signal que lorsqu'une partie est couverte par deux accords, le Secrtariat de la CEM devrait servir d'intermdiaire.

Accords futurs: Le Secrtariat soulign que l'laboration des nouveaux accords (UNEP/CMS/Conf.8.10) et le soutien administratif aux MA ont, jusque l, t financs par les excdents du Fonds Fiduciaire. Signalant que ces excdents sont puiss, l'orateur a mis en exergue les efforts fournis par le Secrtariat d'impartir les activits du MA aux partenaires. Il a soulign la ncessit d'accrotre le budget rgulier de la Convention en vue de maintenir le niveau actuel des services des accords.

Mesures diverses: Sadegh Sadeghi Zadegan, de la Fondation Internationale pour la Protection des Grues, a prsent le Projet pour la Protection des Grues des Zones Humides Sibriennes. Il a prcis que ce projet financ par le FEM vise la conservation d'un rseau de sites vitaux, la cration de capacits de gestion et l'harmonisation des lgislation rgionales et nationales.

RECOMMANDATIONS ET RESOLUTIONS SOUMISES PAR LES PARTIES: Rapaces Afro-eurasiens: L'UE a rsum les conclusions du rapport financ par le Royaume-Uni sur les rapaces (UNEP/CMS/Inf.8.18), et a introduit le projet de recommandation pour l'amlioration de la situation de leur conservation dans la rgion Afro-eurasienne (UNEP/CMS/Rec.8.12/Rev.1), offrant d'organiser une runion intergouvernementale consacre au dveloppement de cette initiative. Plusieurs pays ont apport leur appui la rsolution, le BANGLADESH, les PHILIPPINES et l'INDE exprimant leur intrt participer dans les activits proposes.

Dugongs: L'AUSTRALIE a soumis la recommandation pour une coopration rgionale en faveur de la conservation du dugong (UNEP/CMS/Rec.8.15), qui, entre autres, encourage les parties conclure et mettre en application un MA et un plan de conservation associ pour la conservation et gestion des dugongs. La recommandation a t appuye par le BANGLADESH, les SEYCHELLES, DJIBOUTI, l'INDE et les PHILIPPINES.

Requins Migrateurs: L'AUSTRALIE a soumis la recommandation propose galement par la Nouvelle Zlande et les Seychelles, concernant les requins migrateurs (UNEP/CMS/Rec.8.16), soulignant l'impact limit des mcanismes rgionaux actuels. Plusieurs participants ont apport leur appui la recommandation, les PHILIPPINES appelant l'laboration d'un MA. La NORVEGE a remis en question l'intgration de la gestion des espces migratrices. L'ARGENTINE a recommand l'laboration plutt d'un mcanisme mondial que d'un accord. L'AUSTRALIE a accept d'laborer un projet de texte rvis.

Tortues marines: L'AUSTRALIE a introduit la recommandation concernant les tortues marines (UNEP/CMS/Rec.8.17), appuye, entre autres, par le SENEGAL, les PHILIPPINES, SAMOA et le SIERRA LEONE. Plusieurs signataires du MA sur les Tortues d'Afrique, ont signal les contraintes de temps poses l'organisation de l'Anne de la Tortue Marine en 2006.

Ctacs du Pacifique: La NOUVELLE ZELANDE a prsent la recommandation, soumise galement par Samoa et l'Australie, concernant le MA sur les mesures de conservation des ctacs et de leurs habitats dans la rgion des Iles du Pacifique (UNEP/CMS/Rec.8.19), soulignant le dveloppement rapide de la coopration rgionale sur ce sujet. SAMOA et lAssociation pour la Conservation des Baleines et des Dauphins, ont apport leur appui au projet de recommandation.

Nouvelles propositions: Le PARAGUAY a propos une recommandation pour la conservation des oiseaux des prairies d'Amrique du Sud, et le PEROU, sur les flamands des Andes. Le Secrtariat a suggr de dterminer le pays chef de file pour la facilitation de l'laboration de chacun des MA proposs.

GROUPES DE TRAVAIL

UTILISATION DURABLE: Le groupe de travail sur l'utilisation durable, coprsid par Ronel Nel (Afrique du Sud) et Ian McLean (Royaume-Uni), s'est runi dans l'aprs-midi et dans la soire. Au sujet du libell du prambule, les dlgus ont dbattu des rfrences la CDB et la CITES, l'approche cosystmique, aux espces migratrices et aux espces inscrites la CEM. Au sujet des paragraphes opratifs, les dlgus ont convenu d'instruire le Conseil Scientifique d'examiner l'applicabilit et l'utilit des Principes d'Addis Abba pour les espces pertinentes inscrites la CEM. Ils ont galement dcid de ne pas limiter cela aux espces sujettes l'utilisation. Les dlgus taient diviss sur la question de savoir si oui ou non il fallait inviter les parties considrer l'opportunit d'utiliser les Principes l'gard d'espces migratrices.

NOUVEAU PLAN STRATEGIQUE: L'aprs-midi, le groupe de travail prsid par Biber, a examin le plan stratgique au titre de la priode 2006-2011, tel que figurant dans le document UNEP/CMS/Res.8.2/Rev.1. Les participants ont convenu que l'objectif du plan, consistant s'assurer d'un tat de conservation favorable des espces migratrices, devrait contribuer plutt la viabilit mondiale qu' la viabilit des moyens de subsistance. Les dlgus ont dbattu du point de savoir si le classement prioritaire des objectifs du plan devait tre effectu en fonction de critres tels que l'urgence et le rapport cot efficacit. Le groupe de travail a convenu que le plan stratgique n'est pas un plan de travail, mais un document d'aspiration dcrivant la direction future de la Convention. Les participants ont convenu que le classement prioritaire des objectifs dpend du budget futur, et qu'il seront conduits par le Comit Permanent et par le Conseil Scientifique.

BUDGET: Le groupe de travail sur le budget, prsid par Vronique Herrenschmidt (France) avec Anderson Koyo (Kenya) comme Vice-prsident, s'est runi dans l'aprs-midi. Les dlgus ont accept la suggestion de la Prsidente d'examiner une nouvelle proposition de budget, en prenant en ligne de compte les Scnarios Deux (pas d'accroissement des dpenses totales au titre de la priode 2003-2005) et Trois (entretien de la production de la priode 2003-2005), et d'ajouter une nouvelle colonne rendant compte des mesures d'pargnes mentionnes dans le document UNEP/CMS/Conf.8.19. Le groupe de travail reprendra ses travaux mercredi.

DANS LES COULOIRS

Alors que certains participants la CdP-8 taient pris dans les groupes de travail sur le budget et le plan stratgique, d'autres ont poursuivi leurs dbats anims sur l'utilisation durable et sur les espces migratrices/inscrites la CEM. Dans l'intervalle, ils ont ressass les complexits du lien juridique entre la Convention et les accords qu'elle a engendres. Dans les coulisses, les ONG taient, semble-t-il en train de travailler sur un projet de rsolution consacr la grippe aviaire, esprant le prsenter au titre de thme mergeant. Avec une journe aussi charge derrire eux, certains dlgus ont quitt Gigiri se demandant si l'ordre du jour rempli de la runion ne risquait pas d'entraver la coordination rgionale. 
 

Further information

Participants

Tags